Sur la musique Droits d'auteur et redevances

January 3

Sur la musique Droits d'auteur et redevances
Droits d'auteur sont une étape importante pour se assurer que vos œuvres musicales ne soient pas volés, et profité de, par certains, seconde ou tierce partie non autorisée inconnu. Les oeuvres musicales sont des créations de long travail, grand talent et probablement des années de dévouement et d'efforts. Droits d'auteur et redevances vont main dans la main, offrant interprètes, éditeurs et, surtout, auteurs et compositeurs dont le revenu et la protection contre le vol des œuvres créatives personnelles.

Droit d'auteur Définition

Un droit d'auteur de la musique est une revendication du droit au profit exclusif, l'utilisation et la distribution d'œuvres musicales. Les lois de copyright sont en place pour protéger les créateurs et les distributeurs de compositions musicales originales - y compris les mélodies, les rythmes et les paroles - de l'utilisation non autorisée et le profit par d'autres parties. Droit d'auteur pour la musique écrite après 1978 dure pour la vie de l'auteur plus 70 ans.

Droits d'auteur

Violation du copyright est une infraction grave et peut conduire à la perte de profits et de reconnaissance pour l'artiste de création et leur distributeur, ainsi que des poursuites judiciaires et des demandes d'indemnisation contre le contrevenant. La chute initiale de Napster et la réorganisation de toute l'industrie subséquente était une conséquence directe de la comédie musicale violation de copyright commis par une grande entreprise pour le bénéfice des sociétés. Droits d'auteur est, en effet, le vol.

L'obtention du droit d'auteur

Droit d'auteur peut être facilement obtenu pour les deux compilations musicales publiées et non publiées. Œuvres musicales publiées ne nécessitent que la réalisation d'une application en ligne, l'enregistrement et une redevance unique par un seul parti. Collections musicales inédites ont les mêmes exigences, ainsi que la présentation d'une copie complète de l'œuvre musicale. Morceaux de musique peuvent être soumises individuellement ou comme une collection. Envoi de travaux individuels se traduira par une redevance distincte pour chacun, tout en soumettant une collection d'œuvres ne nécessite qu'une seule taxe. Frais changent régulièrement, afin de vérifier avec le site de l'office du droit d'auteur pour des informations précises. Droits d'auteur peuvent également être achetés à partir du créateur original.

Droits d'auteur

les producteurs de musique paient interprètes, auteurs-compositeurs, compositeurs et éditeurs un ensemble pourcentage des profits tirés de la vente d'albums, pièce radiophonique, l'utilisation commerciale et concerts. Ce pourcentage est appelé une redevance. Le montant de la redevance variera en fonction de l'accord entre le producteur et le client, la popularité de la musique et le total des produits gagnés. Les redevances ne entrent pas en comme un salaire régulier, mais sont distribués périodiquement tout au long de l'année.

Cas célèbres

George Harrison des Beatles a été reconnu coupable de «plagiat inconscient» en 1976 pour la similitude entre sa chanson "My Sweet Lord", et une chanson Chiffons, «Il est So Fine». Il a dû payer $ 587,000. Michael Bolton a été contraint de payer $ 5,4 millions pour les Isley Brothers dans leur violation de copyright procès contre lui sur la chanson "Love est une chose merveilleuse," la plus grande somme jamais accordée pour plagiat dans l'histoire de l'industrie de la musique. Vanilla Ice a dû payer un montant non divulgué à la reine et David Bowie après avoir volé un échantillon de leur chanson "Under Pressure" et l'a utilisé dans sa chanson "Ice Ice Baby" en 1990.